Ce matin, je dois rendre la voiture avant 8 heures... Oui mais voilà, avec la pluie diluvienne qu'on a eu cette nuit, un arbuste est tombé sur la route juste à l'entrée du parking. Heureusement, le loueur (qui se trouve juste à côté) est ok pour que je laisse la voiture à l'hôtel et s'en occupera plus tard...

Avant de partir, un dernier coup d'oeil à la vue depuis l'hôtel...

1_Vue hotel   2_Vue hotel

Un petit coup de navette et me voici au port. Comme vous le savez maintenant, rien n'est jamais simple avec moi... Donc, du port, je rentre dans l'agence Cat Rose (du nom du bâteau que je dois prendre pour me rendre à La Digue) pour échanger mon voucher contre mon billet. De là, la femme me dit qu'elle ne peut rien faire pour moi car sur le voucher il est écrit 'Cat Coco' (le bâteau que j'ai pris pour aller de Mahé à Praslin). Donc elle me demande de me rendre à l'agence Cat Coco, qui est 2 portes plus loin. Je reprends mes valises et vais à Cat Coco. Là, une autre femme m'accueille et me dit que le Cat Coco ne va pas jusqu'à La Digue, mais que c'est le Cat Rose qui s'en occupe... elle me demande donc de me rendre à l'agence Cat Rose (dont j'arrive tout juste). Je lui explique alors que c'est là-bas qu'on m'a dit de venir ici. Elle se marre (d'un rire bien gras) et me dit "Mais Madame, nous on va pas à La Digue !"... Je retourne donc à Cat Rose et la nana me dit, mais non, je vous ai dit, ici c'est Cat Rose et il faut que vous alliez à Cat Coco, puisque c'est écrit sur votre voucher ! OK, 1, 2, 3... on respire calmement et on lui répète (surtout sans perdre son calme), ce que l'autre femme a dit. Là, elle regarde à nouveau mon voucher et me dit "Ah donc c'est juste une erreur de confirmation du nom du bâteau ?"... Bah euh, en même temps, sachant que le Cat Coco ne va pas à La Digue, c'est ça ou j'y vais à la nage !... Du coup, elle m'a donné le 'billet' pour me rendre sur le bâteau... enfin, quand je dis billet...

3_Billet bateau   4_Billet bateau

C'est un énorme bout de plastique devant peser un bon kilo avec juste une publicité dessus... Mais pour en finir avec cette histoire de billet, il faut quand même rappeler que Cat Coco et Cat Rose sont juste les noms, des bâteaux, mais que la compagnie est la même pour les 2 (Inter Island Ferry) !!!... Quand je vous dis qu'il faut toujours garder son calme !

Enfin, me voilà sur le quai du port et... merde, il pleut à verse ! Je prends quand même mon bâteau en photo.

5_Cat Rose   6_Cat Rose   7_Cat Rose

Rien qu'à voir les montagnes, ça donne une idée de la pluie !

8_Montagne

Bon, pas le choix, de toutes manières, quand faut y aller, faut y aller, alors direction La Digue ! La traversée est une vraie cacophonie... D'un côté la radio à fond avec du zouk et de l'autre, 6 télés allumées avec des dessins animés dont le son est à fond... Heureusement la traversée ne dure que 15 minutes !
Arrivée là-bas, c'est pas mieux... mais il ne pleut pas... du moins pas encore !

9_La Digue

Alors pour résumer la situation, à La Digue, pas de voiture, juste... des vélos. J'ai déjà le bronzage cycliste avec mon coup de soleil pris avec mon tee-shirt, mais faire du vélo... enfin en vacances, pas de sport normalement !!!
Bref, je me décide à en louer un, et voici le bolide !

10_Vélo

Mais voilà, j'ai mon énorme valise ainsi qu'une petite et mon sac à main (la sainte trinité !). Mais qui a parlé de problème ? Harry (le loueur, super gentil) se propose de m'amener mes 2 valises jusqu'à mon hôtel, et ce... avec son vélo ! Alors pour vous dépeindre la tableau, moi, dans mon porte bagage (enfin dans mon panier de course), j'ai... un sac à main. Harry, lui, a ma petite valise dans son porte bagage et ma grosse valise calée sur son guidon. A la première petite côte, fière de moi, je pédale, et arrivée à mi-côte, pourtant vraiment pas grande, je n'en peux plus, je cale, alors que Harry, lui continue comme si de rien n'était. D'un coup, il se retourne et me dit "ouh lala t'es pas sportive madame !"... M'enfin, de quel droit ? Ca se voit pourtant que je suis taillée pour faire les prochains JO ! On continue donc jusqu'à l'hôtel et en chemin il m'explique que les manettes à droite du guidon sert pour les vitesses. La manette du haut pour augmenter les vitesses, la manette du bas pour diminuer. Je lui demande à quoi servent les manettes à gauche du guidon et là il m'explique que ça dépend du cycliste 1 = débutant, 2 = confirlmé, 3 = expert... Puis il me dit "oh madame, toi pas toucher à ça, 1 c'est déjà beaucoup pour toi !"... Bon alors écoute moi bien petit créole, dans 2 secondes je vais te montrer comment se servir d'un vélo comme d'une arme si tu continues à te foutre de moi !

Bref, après avoir laissé 3 poumons et demi et mes mollets dans cette course d'à peine 15 minutes, me voilà arrivée. Je ne peux plus dire un mot, Harry, lui repart...

Une fois installée, je reprends mon vélo de course et me ballade... Comme toute parisienne qui se respecte, je m'extasie devant une poule et ses poussins sur le bas-côté...

11_Poule   12_Poule   13_Poule

14_Poule   15_Poule   16_Poule

Je n'avais pas remarqué qu'elles étaient phosphorescentes les poules... ou peut être est-ce mon appareil !...

Et, après avoir consulté mon guide, le petit futé, pour ne pas les nommer, je décide de faire le tour de l'île, à vélo, par la route indiquée... Je me tape une côte digne du tour de France (enfin pour moi, la super sportive !), bien entendu, après cette côte, une descente monumentale (tiens bizarrement, là ça va mieux !) et je me retrouve à passer sur un terrain ultra boueux, les chaussures qui nagent à chaque coups de pédales. A la fin de ce chemin, j'arrive sur une plage (Grand Anse) et je ne vois aucun autre chemin. Je demande alors à un gamin qui sors de l'eau et là la sentence tombe... "Non madame, il n'y a q'une seule route !"... Moment de panique en repensant à la route retour... Je lui montre mon guide avec ma route et là, j'apprends qu'on peut faire le tour en passant par les rochers, mais qu'il est totalement impossible d'y passer avec un vélo... OK alors maintenant 2 solutions : je pleure un bon coup et je m'y remet ou alors j'abandonne la bécanne sur place !... Ma fierté m'empêche de pleurer, alors j'y retourne tout court. Et avec ma chance, la pluie m'accompagne sur tout le chemin du retour !

De retour à l'hôtel et après avoir pris une bonne douche, je me rends compte que ce soir, sur ma terrasse, il y a une réunion au sommet !

17_Margouillat   18_Margouillat

Et je vais d'ailleurs me coucher avec au moins un margouillat dans ma chambre... je ne le vois pas, mais je l'entend !...
J'espère que demain il fera meilleur...

A suivre...